De Dieu et la Religion Un Maçon est obligé de par son titre d'obéir à la Loi Morale et s'il comprend bien l'Art, il ne sera jamais un athée stupide ni un libertin irréligieux.

Mais bien que dans les temps anciens les Maçons fussent obligés dans chaque pays d'appartenir à la religion de ce pays ou de cette nation, quelle qu'elle fût, il est maintenant considéré comme plus opportun de seulement les soumettre à cette Religion que tous les hommes acceptent, laissant à chacun son opinion particulière, qui consiste à être des Hommes bons et honnêtes ou Hommes d'honneur et de sincérité, quelles que soient les dénominations ou croyances qui puissent les distinguer.

La Franc-Maçonnerie devient le Centre d'Union et le moyen de concilier une véritable amitié parmi des personnes qui auraient dû rester perpétuellement éloignées